Cartes postales détournées

Pierre Wat indique en note de son texte pour la monographie de Benrath en cours d'étude que:

au début des années 80, en 1982 ou 1984, Benrath et le philosophe Jean Noël Vuarnet commencèrent à projeter de faire un livre en utilisant des cartes postales, détournées par l’artiste en les augmentant d’une intervention plastique originale...

L’idée du livre revient sans doute à J N Vuarnet, destinataire de plusieurs de ces cartes postales. 

En 1992, le projet s’accélère en effet, et les deux hommes y travaillent activement pendant deux ans. Mais leurs visions vont diverger...

Selon Pierre Watt, pour Benrath ces cartes modifiées seraient une forme donnée à l’amitié.


Quelques cartes sélectionnées avec un commentaire de Benrath:

Voir les agrandissements dans la galerie de photos en fin de page

 

 


Mars 1974 

"C'est le temps qui veut cela, le ciel est dans l'eau,

la terre dans le cielet les pieds dans la mélasse..."

                                                                                                                                                      1995

  Au dos de cette carte détournée, Benrath évoque son dernier voyage avec des   étudiants en architecture à Naples au musée archéologique.

  Il intitule cette carte: "Bal à Pompéï" (sauf le mercredi)

 

 


 

                                                                                                                      Spinoza

"Je vous adresse mon portrait quelque peu malmené par un artiste des

temps modernes. Vous savez que je suis moi du siècle de Rembrandt, c'est

sans doute la raison qui fait que ma pensée et l'œuvre de ce peintre sont

les deux versants ou les deux rives d'un même fleuve. Je vous écris parce

que ce portrait va figurer dans la vitrine d'un libraire de cette bonne ville

de Lyon -un peu entre le saucisson du même nom et le tablier de sapeur

que Monsieur votre époux aime me semble-t-il-. Vous remarquerez que

mon nom et mon prénom est francisé sous ce portrait. Or étant d'origine juive je tiens à ce qu'on l'écrive comme il doit l'être depuis que je suis né en l'an 1632. D'ailleurs le peintre Benrath qui s'est autorisé à détourné mon image a lui même un nom pas très catholique."

 

 

 Curieuse image n'est-ce-pas ce détournement d'un tableau de Lippi,fait à la demande de Vuarnet dont je m'inquiète tellement de ce qu'il va devenir.....          

Ces trois dames du tableau de Lippi dans leur pose un peu théâtrale portent une douceur et une "incertitude" qui ne me laissent pas indifférent..."

 

 

                                                      artiste en singe1993 

"J'ai fait ce petit détournement d'une image peu flatteuse de l'artiste en singe. 

En plus, ils'autorise à faire du Benrath, un Benrath très caricatural. Mais pouvait-il en être autrement?" 

 

 

 

1998  F.BENRATH - "ADONIS"  (D'après Laurent de LA HYRE) - Technique mixte - 

 

                                               GALERIE DE PHOTOS

C'est le temps qui veut cela, le ciel est dans l'eau...
"Bal à Pompéï" (sauf le mercredi)
Spinoza
Lippi
Artiste singe
Adonis
 BENRATH & MARYLINE
La chambre de Goethe
La chambre de Nietzche
Cabinet de travail d'Ernest Renan - Collège de France
chambre de Pétrarque
Voyage d'hiver, voyage divers!
 

Coordonnées Association

L'Association des Amis de Frédéric Benrath est le maitre d'oeuvre de ce site. Elle s'attache à la défense et à la promotion de l'oeuvre de Frédéric Benrath.

 

Pour en savoir plus
Cliquez ici

 

Pour lui adresser un message
Cliquez ici

"La perçée"
1972